Publications

Bulletins de l'ONCF

Bulletin de l’Orphelinat n°309

309

Février, Mars, Avril 2018

Feuilleter Télécharger

Sommaire

Témoignage de Patrick Chamaret
Le suffrage universel
CA ONCF du 27 mars 2018
Naissance du cerf-volant
Edito
Activités ONCF
Agenda et Dons
Le chalet Pierre Semard
L’archéologie sous-marine
Un président de la République dans les voies
Les orphelins du Titanic
Jeux
Sélection livres

Édito

Face à un véritable enjeu de société, dont tout le monde n’a pas encore mesuré la portée, les luttes se développent dans notre pays. Les salariés Carrefour, Air France, les agents de la fonction publique pénitentiaire et hospitalière, les personnels des Ehpad sont nombreux à protester pour défendre leurs conditions de vie et de travail. Les étudiants sont aussi légitimement inquiets pour leur avenir. Certains médias nationaux tentent de stigmatiser les mouvements sociaux en cours, mais personne n’est dupe. Après les annonces de hausse des tarifs du timbre, des carburants, du gaz, des mutuelles, de la CSG, etc., le gouvernement poursuit sa politique ultralibérale de remise en cause, des services publics, des acquis sociaux et de la protection sociale. Ce sont donc les classes populaires qui doivent payer la note, pendant que les 500 plus riches de la planète ont engrangé mille milliards de dollars supplémentaires !
Concernant la SNCF, la mobilisation des cheminots est forte pour défendre l’entreprise de service public SNCF, dénoncer les politiques d’abandon du rail et de régression sociale. Ce n’est pas en fustigeant au quotidien les cheminots et en prônant l’ouverture à la concurrence que le transport ferroviaire améliorera les besoins de transport collectif de tous les usagers. Le système ferroviaire doit répondre aux besoins de transport fret et voyageurs pour satisfaire à des critères écologiques devant l’urgence climatique. Si le gouvernement va au bout de son projet cela ne sera pas sans conséquence pour notre entreprise… C’est pourquoi il ne faut rien lâcher et rester mobiliser pour défendre dans un premier temps l’entreprise publique SNCF et le statut des cheminots.
Concernant l’ONCF, son devenir peut être remis en cause par la réforme. Pourtant, malgré les mauvais coups, hausse de la CSG pour les retraités, suppression de l’abattement fiscal pour les dons faits à l’ONCF, la très grande majorité de nos adhérents affirme que la solidarité n’est pas un vain mot et renouvellent leur confiance dans l’action solidaire que nous menons au profit de nos 702 pupilles. Dans cette période, je tiens donc à saluer la solidarité du monde cheminot qui nous permet d’apporter l’aide morale et matérielle dont les familles touchées par le drame ont tellement besoin. L’ONCF, fidèle à son histoire, attentif à l’actualité qui se développe, défendra toujours l’idée du progrès social, pour une société plus juste ou chacun pourra vivre dignement.

Laurent LATOUCHE

Secrétaire général

Autres publications

  • 110 ans de solidarité ! Merci l’ONCF !

    Ces écrits de nos propres pupilles nous permettent de mesurer leur ressenti sur notre action de solidarité. Ils mettent en relief l’engagement solidaire de nos adhérents et le dévouement de nos militants bénévoles. les façons de vivre. 110 témoignages parmi les milliers reçus en 110 ans !

Nos structures
de solidarité

Evénements culturels, hébergements temporaires, conférences, offres de formations...

+ d'infos

Dons et Legs

Notre association est habilitée à recevoir des dons et legs. Leur acceptation est soumise à la tutelle de l’administration.

+ d'infos

Merci de vous être inscrit(e) à notre newsletter.
Vous recevrez prochainement nos lettres d'information.

Un problème est survenu lors de la validation de votre adresse e-mail. Merci de rééssayer ultérieurement.