Projet éducatif

« Venir en aide moralement et matériellement aux orphelins », cet objet guide l’action des militants de l’ONCF depuis sa création en 1904. Si en 100 ans la société et ses besoins ont changé, si les publics auxquels l’orphelinat s’adressent se sont transformés, les valeurs fondatrices de l’ONCF demeurent. Il s’agit toujours de faire en sorte que malgré la disparition d’un ou des deux parents les pupilles trouvent leur place, accèdent à la connaissance et s’épanouissent dans la société.

L’ONCF place les pupilles au cœur de son activité

En instaurant un lien fondamental et privilégié pour leur émancipation par l’éducation, la mobilisation à la solidarité et à la citoyenneté, l’ONCF place les pupilles au cœur de son activité. Le projet éducatif de l’Orphelinat, véritable colonne vertébrale de toutes ses actions, s’inscrit dans cette volonté.

Il s’agit de donner aux pupilles les moyens de construire eux même leur avenir par l’éducation, d’entrer dans la vie active, d’être citoyen à part entière, de vivre pleinement leurs idéaux en disposant d’eux même. Cette ambition mobilise au quotidien, individuellement et collectivement, les militants de l’ONCF au sein des groupes dispersés sur le territoire.

Les besoins des pupilles

La présence active des groupes permet de les évaluer et de construire des réponses adaptées. Mieux répondre au plus près ne conduit pas à une conception éclatée de notre solidarité qui reste collective et basée sur l’égalité de traitement.

Bien que les allocations, les bourses et les autres aides financières constituent le cœur de notre dispositif solidaire, l’ONCF propose à tous ses pupilles, de la petite enfance aux plus âgés, des activités éducatives qui vont au delà du désir de consommer du loisirs, « d’occuper » les pupilles. Ces activités sont des compléments indispensables à l’école et à la vie de famille. Cette volonté recouvre une dimension individuelle et collective. Eduquer veut dire aider à la découverte de soi, à l’accès au savoir, à susciter la curiosité, à encourager l’envie d’aller vers l’autre, à s’insérer dans un groupe, à s’émanciper.

Pour y parvenir, il convient de passer par l’organisation d’une offre d’activités diversifiées, de proximité adaptées aux différents publics qui favorise un apport éducatif, dans le respect des lois et règlements qui s’imposent à l’ONCF en tant qu’organisateur des activités, notamment de séjours. La maison de l’ONCF à Montreuil et le Chalet Pierre SEMARD à Montroc le Plagnet doivent nous y aider car ils contribuent à l’éducation à la vie collective, à la socialisation. Au delà des possibilités d’hébergement qu’offrent ces outils de la solidarité, ils représentent des appuis indispensables et incontournables de construction et de réussite des séjours, des activités culturelles de l’ONCF. Le recours à des organismes agréés doit être envisagé pour éviter tout manquement au droit et garantir l’ONCF.

feteL’ONCF attache une importance particulière à la qualité des séjours, des activités, au respect des normes d’hygiène et de sécurité, des conditions de qualification de l’encadrement notamment lors des acheminements et des accompagnements des pupilles. L’Orphelinat procède si nécessaire à cet effet à des visites des installations et vérifie leur bon fonctionnement, recrute des animateurs titulaires du BAFA ou en formation.

La culture, le sport, les vacances, les loisirs, vecteurs d’émancipation, participent à l’éducation, à l’accès au savoir, au partage, au vivre ensemble. Ils contribuent à rompre avec la vie quotidienne, à lutter contre le repli sur soi et l’indifférence, contre les préjugés en suscitant la rencontre, le dialogue et la convivialité.

Chaque activité de découverte, de séjour, de voyage, d’hébergement doit être prétexte à vivre ensemble, et entre pupille, un moment de plaisir et d’épanouissement, à apprendre la solidarité. Cela doit être aussi une occasion unique de vivre un moment privilégié, dans une ambiance adaptée et spécifique, pour les pupilles et les militants. Grâce à l’effet miroir, chacune, chacun doit pouvoir s’exprimer et rencontrer une relation d’échange et de partage autre que celle vécue habituellement. Les activités proposées sont établies suivant l’âge et le sexe, et l’intérêt qualitatif et quantitatif de découverte, de création de lien social offert. Ils prennent la forme de sorties, de séjours culturels ou de loisirs, de séjours de vacances. Ces activités n’excluent pas la participation des pupilles et de leurs parents aux tâches liées à la vie collective.

Le 20 novembre, journée internationale des droits de l’enfant

Depuis son origine l’ONCF affirme son attachement au respect des valeurs humaines universelles qui dépassent les frontières, les sectarismes. En faisant du 20 novembre, journée internationale des droits de l’enfant, une journée de présence active auprès des adhérents et des pupilles de l’ONCF, l’Orphelinat donne du sens à son engagement en faveur de l’enfance frappée par l’adversité.

Cette journée doit faire l’objet d’une sensibilisation à partir du texte de la convention internationale des droits de l’enfant. C’est l’occasion d’une prise de conscience collective de la condition de vie des enfants dans notre entreprise, la SNCF, notre pays et au delà, et de la nécessité de les protéger. Notre engagement doit être affirmé à partir de 4 objectifs clairs :

  • tout enfant doit vivre décemment avec sa famille, et en bonne santé ;
  • tout enfant doit être protégé contre tout mauvais traitement, et suite à tout accident de la vie ;
  • tout enfant doit pouvoir s’exprimer librement en ayant accès à l’information sous toutes ses formes ;
  • tout enfant a droit à l’éducation, au repos et aux loisirs.

cartingL’organisation de séjours de vacances nationaux et internationaux en partenariat avec le CCE de la SNCF intègre cet engagement. Ces séjours, de part leur ouverture sur divers pays de l’Europe et du Monde, offrent le plaisir de recevoir, d’échanger des courriers, de découvrir d’autres coutumes, opinions et de solliciter des rencontres après les séjours entre les pupilles. La recherche de nouveaux partenariats aide aussi à élargir nos centres d’intérêts à l’exemple de la contractualisation de parrainages d’enfants du tiers monde victimes de la pauvreté et de la mondialisation effrénée de l’économie. Cette démarche de solidarité internationale ouvre des perspectives nouvelles de rencontres, d’échanges pour les pupilles et l’Orphelinat.

Des activités réussies à l’ONCF, c’est le partage de moments agréables ensemble, de découvertes et de rencontres à partir de situations collectives qui laissent des souvenirs heureux et joyeux.

Le projet éducatif de l’Orphelinat a valeur nationale et fixe un cadre général, sa concrétisation se fait au travers de projets pédagogiques. Ces derniers sont conçus comme des contrats de confiance entre les équipes d’animation, les intervenants, les pupilles et leurs parents et servent de référence sur les conditions d’organisation, de fonctionnement de l’activité, du lieu de séjour ou d’hébergement. Ils donnent du sens aux activités et aux actes de la vie quotidienne à partir d’objectifs clairement identifiés et mesurables. Ils participent aussi à la recherche d’une meilleure qualité de vie possible en groupe par la connaissance et le respect de soi et des autres. Cela oblige à accepter et à comprendre le pupille comme il est, en fonction de son âge, de son origine sociale, de ses capacités et à adapter nos actions en conséquence.

Donner aux pupilles le droit de s’exprimer

Faire participer le pupille à l’élaboration, à l’actualisation, à la mise en œuvre du projet pédagogique, à son respect et à son évaluation acte l’attachement de l’ONCF aux dispositions de l’article 13 de la convention internationale des droits de l’enfant à savoir donner aux pupilles le droit de s’exprimer librement.

Toute inscription aux activités de l’Orphelinat implique l’acceptation pleine et entière du projet éducatif et des projets pédagogiques qui en découlent.

Des moyens humains et techniques

Donner priorité à l’éducation demande à prendre en considération les situations sociales dans lesquelles se trouvent les pupilles. L’accès au savoir, à la culture, aux vacances et aux loisirs ne peut se concevoir sans aides morales et matérielles. L’Orphelinat se dote pour cela des moyens humains et techniques.

Le collectif « solidarité pupilles » propose et après validation par le bureau national, anime et développe les activités envers les pupilles avec les groupes. Il suit, de l’ouverture à la clôture du dossier, le parcours de chaque pupille. Il est aidé dans son action par un travailleur social qui apporte le soutien technique, réglementaire et social à l’Orphelinat, aux pupilles et à leur famille.

Pour la mise en œuvre de ses actions et de ses activités, l’Orphelinat dispose de locaux, d’un budget solidarité identifié et exclusivement financé par les cotisations de ses adhérents, de modalités « tarifaires », d’un réseau de bénévoles volontaires et actifs sur tout le territoire. Tous les 3 ans l’Orphelinat en dresse un bilan lors de son congrès.

 


LE PROJET ÉDUCATIF

Adopté lors du 19e  congrès des 23 et 24 janvier 2014 au Futuroscope à Poitiers

calameo_projet_educatifLe projet éducatif est d’abord une obligation réglementaire pour toute association (comme l’ONCF) souhaitant organiser des activités accueillant des enfants.
Le projet éducatif doit « définir les objectifs de l’action éducative des personnes qui dirigent et animent les activités » et que celui-ci doit être porté à la connaissance des personnes qui vont diriger et animer ces séjours ainsi qu’aux représentants légaux des mineurs accueillis.

Sommaire

[Cliquez sur un article pour accéder à la page]

CHAPITRE I – Obligation d’un projet Éducatif

Article 1-1 : une obligation réglementaire

Article 1-2 : du projet au contrat

CHAPITRE II – L’association ONCF

Article 2-1 : le but de l’association

Article 2-2 : le but d’un projet éducatif ONCF

Article 2-3 : valeurs éducatives

Article 2-4 : les valeurs de l’enfance

CHAPITRE III – Les moyens

Article 3-1 : les moyens mis en œuvre par l’ONCF

Article 3-2 : favoriser la réussite scolaire

Article 3-3 : les séjours hivers, printemps, été CCE SNCF

CHAPITRE IV – Les structures

La Maison de l’ONCF à Montreuil et le Chalet Pierre Semard à Montroc le Plagnet

CHAPITRE V – Les séjours ONCF

Garantir la sécurité physique, affective et morale

CHAPITRE VI – L’engagement de L’ONCF

Article 6-1 : l’organisation

Article 6-2 : au niveau national

Article 6-3 : participation du pupille

Article 6-4 : validation du projet

Téléchargements

Nos structures
de solidarité

Evénements culturels, hébergements temporaires, conférences, offres de formations...

+ d'infos

Dons et Legs

Notre association est habilitée à recevoir des dons et legs. Leur acceptation est soumise à la tutelle de l’administration.

+ d'infos

Merci de vous être inscrit(e) à notre newsletter.
Vous recevrez prochainement nos lettres d'information.

Un problème est survenu lors de la validation de votre adresse e-mail. Merci de rééssayer ultérieurement.